Impédancemètre vous avez dit ?

Vous connaissez ce terme non, impédancemètre ? C’est UNE des manières de déterminer vôtre composition corporelle. Oui, une des manières car il y en une multitude avec chacune leurs atouts et leurs défauts (mise en place, prix, fiabilité etc…).

Les balances à impédancemétrie font fureur. Seulement, on se retrouve avec des chiffres qui semblent parfois ENORMES (30% de masse grasse pour un sportif…) bizarre non ?

Impédancemétrie Bioélectrique

Physiquement parlant, elle est basée sur la conduction d’un courant alternatif de faible intensité entre la main et le pied (50 à 800μA). Le courant ainsi va parcourir l’ensemble du corps. Comme vous le savez, le corps est composé en grande partie d’eau. L’eau on en a dans les cellules mais aussi entre les cellules. Nous possédons aussi un squelette, des muscles et divers organes vitaux. 

Ce qu’i faut comprendre c’est que chaque constituant de notre corps possède une densité déterminée par sa composition physique. De ce fait, le courant envoyé va pouvoir traverser ou non certaines zones du corps. C’est exactement comme ce qu’on utilise en géologie. On choque le sol et on mesure le temps mis par les ondes pour revenir et ainsi déterminer la composition du sol (pour faire simple).

Ici, il existe des fréquence de courant (5 kHz est une fréquence) pour lesquelles il est impossible de traverser la cellule. A cause de cela, on va devoir utiliser différentes fréquences et en associant le tout, on va pouvoir en déduire la composition corporelle (masse osseuse, masse maigre (muscles), masse grasse, masse hydrique (eau) ).

Méthode de mesure

Théoriquement, la mesure s’effectuerait le matin à jeun, dans une position allongée, vessie vide !! Et oui ! l’urine va être prise en compte dans la mesure alors attention ! Idem pour les aliments. Imaginez avoir bu 1 litre l’heure d’avant… ça fausse tout.

Bien évidemment pour des raisons pratiques, nos impédancemètres maison sont verticaux, on est donc debout pour effectuer les mesures.

 

Alors, on prend ou pas ?

Alors, j’achète ou pas cette balance ? Bon, voici ce que j’en pense, mais ce n’est que mon avis. Je pense que ce type de balance peut avoir un intérêt dans le sens où même si les chiffres sont mauvais (à vérifier), ils sont exprimés en pourcentage. Donc, si on raisonne logiquement, si la balance m’indique 20% de MG (masse grasse) alors qu’après une mesure précise faite autrement je sais que je suis à 16%, à la suite de 3 mois de régime équilibré je perds 2% de MG alors je serai à 18% sur la balance, et donc 14% sur une mesure dite fiable. Dans les 2 cas, je perds 2%… Pour résumé, il faut prendre en compte le taux de baisse et non pas le chiffre indiqué. S’agissant d’une balance, si dans les deux mesures mon poids reste à 60kg, alors que le taux de MG a baissé, mon régime fonctionne non ? Même poids, mais taux différents.

Je vous invite donc à la réflexion et n’oubliez pas, il s’agit d’une outil, une mesure plus ou moins fiable, en ce qui me concerne je m’appuie sur ce que je vois dans la glace et ressens dans mes vêtements.

 

By |2019-01-13T17:16:12+01:00janvier 13th, 2019|Alimentation, Alimentation et Diète, Blog|Commentaires fermés sur Impédancemètre vous avez dit ?