fbpx

Le Psoas, responsable du mal de dos ?

Le muscle Psoas est peu connu de la plupart des gens et pourtant il possède un rôle important dans notre posture au quotidien, dans certains de nos mouvements et dans une activité très répandue, la course à pied. Le muscle Psoas est un muscle dit « fléchisseur » de hanche, il permet de lever le fémur et donc la jambe (le monter de genou..). A une échelle moindre, il est très utile dans la marche puisqu’il participe à élévation de la jambe pour décoller le pied du sol en partant de la hanche.

I. Le Psoas, ami ou ennemi ?

Le Psoas est un muscle est comme tout muscle de notre corps, il n’existe pas par hasard, il jour un rôle primordial dans le maintien et la stabilité du bassin. En revanche, si son rôle est important, il faut surtout partie d’un ensemble de muscles permettant justement d’assurer le maintien de la ceinture pelvienne (région du bassin).

Voyons un peu à quoi il ressemble.

Comme vous pouvez le voir, le muscle psoas s’insère sur les dernières vertèbres lombaires et se termine sur l’intérieur du fémur. Les conséquence de cette mise en place anatomique ? Le corps est un ensemble de muscles qui représentent finalement des haubans assurant l’équilibre ou le déséquilibre du squelette. C’est un ensemble organisé de tensions qu’il faut réussir à équilibrer. Seulement, nos vies, nos habitudes, nos emplois, nos postures créent des déséquilibres ce qui se traduit au niveau du psoas par une tension parfois si importante qu’elle va créer une traction sur la zone lombaire accentuant ainsi la lordose naturelle du bas du dos (cambrure, on peut parfois parler d’hyperlordose).

Ci-dessous on peut voir les conséquences de cette tension accentuée sur les vertèbres lombaires.

Muscle Psoas tendu.

Le psoas est un muscle indispensable mais qui possède parfois le mauvais rôle. Attention donc à le respecter et prendre en compte les muscles qui l’entourent.

II. Psoas, un problème de posture ?

Allons droit au but, les douleurs dans le bas du dos, quand elles sont liées au muscle psoas, peuvent être, à mon sens, liées à une posture assise trop régulière et prolongée, le parfait exemple étant celui de la personne qui travaille assise toute la journée. Il suffit de regarder cette illustration.

Que se passe-t-il sur l’illustration ? En étant en position assise, on étire les muscles fessiers (extenseurs de hanche) alors qu’on raccourcit le muscle psoas (fléchisseur de hanche). A la longue une tension peut apparaître dans le bas du dos suite à ce déséquilibre de tension agoniste/antagoniste.

III. Psoas, que faut-il faire ?

A mon sens, dans l’idéal, il serait intelligent à la fois d’étirer régulièrement le muscle psoas tout en renforçant les muscles antagonistes.

  1. Extension du psoas avec rouleau

Cet exercice, en position de relâchement, va venir étirer la chaîne antérieur (l’ensemble des muscle de la partie avant du corps) et par la même occasion le muscle Psoas. Tenez la position 4 fois durant 45″.

2. Extension du psoas genou au sol

Dans cet exercice, l’étirement est un peu plus actif et va nécessiter un bon équilibre et une traction suffisante sur le pied de la jambe fléchie. Tenez la position 4 fois durant 45″.

3. Renforcement des extenseurs de hanche, le pont

Comme vous le voyez sur cette illustration, les muscles en rouge sont « moteurs » dans l’exercices même si la globalité du corps entre en action, c’est la chaîne postérieure qui va permettre le redressement du corps. Réalisez 5 séries de 2′ de mouvements réguliers soit environ 60 mouvements.

IV. Conclusion

Vous l’aurez compris, le Psoas est concerné, mais il n’est pas la seule raison des douleurs lombaires d’origine posturale. Il faut toujours voir le problème comme étant la conséquence d’un déséquilibre d’ensemble. Une tente avec des cordes dont les tensions sont différentes présentera des déformations à différents endroits et pourra s’abîmer…

A vos cordes !

By |2019-03-22T00:05:31+02:00mars 22nd, 2019|Blog|Commentaires fermés sur Le Psoas, responsable du mal de dos ?