fbpx

SE MUSCLER EN PERDANT DU POIDS ?

     I. Est-il possible de développer sa masse musculaire alors que le but de notre alimentation est de perdre du poids ? 

On entend par « perte de poids » une dégradation des graisses en excès.

Lorsque vous faites du sport dans l’optique d’une progression, que ce soit en termes de performance ou de développement musculaire, il est nécessaire d’avoir une certaine régularité dans vos séances. On entend par là qu’il faut pratiquer de manière régulière.

Or, il est admis et prouvé que le corps, soumis à des contraintes mécaniques, aura tendance à s’adapter. Oui, le corps s’adapte toujours aux contraintes de l’environnement dans lequel il se meut. N’oublions pas qu’à nos origines, nous devions survivre…

Vient le point de l’alimentation. Les contraintes faisant, notre alimentation est là pour nous permettre de continuer à vivre mais aussi pour permettre à notre corps de se renforcer.

Or, on entend trop souvent ceci « si on est en déficit calorique, on ne peut pas construire de muscle… »

 

     II. VRAI ou FAUX ?

FAUX ! C’est pourtant très logique. Votre alimentation, même en déficit calorique (optique de perde de graisse) est tout de même suffisamment (on suppose que) riche en protéines, lipides et glucides pour vous permettre de développer votre masse musculaire. Pour cela, il faut s’assurer de contraindre le corps à des séances suffisamment intensives (tension musculaire suffisante pour créer une contrainte musculaire, tendineuse et squelettique).

Souvenez-vous, nôtre corps est programmé pour s’adapter à l’environnement dans lequel il évolue. S’il subit des contraintes visant à l’affaiblir, il aura en conséquence un comportement physiologique (fonctionnement interne du corps, cellulaire etc…) visant à le rendre plus fort au cas où il viendrait à subir de nouveau les mêmes contraintes. On appelle cela le phénomène de surcompensation. Cet état n’est malheureusement pas permanent, c’est pour cela que le corps nécessite, dans une optique de progression, d’être contraint de manière régulière.

 

Conclusion

Oui, vous pouvez vous muscler tout en perdant de la masse grasse et heureusement j’ai envie de dire ! C’est tout simplement logique puisque le simple fait d’orienter vos séances d’entraînement dans le but de développer vôtre masse musculaire va, de fait, engendrer des processus physiologiques énergivores, créant entre autres l’augmentation de votre thermogenèse. La dépense calorique augmentant, le corps va s’adapter en se développant et en parallèle, vos apports caloriques étant stables et définis, vont permettre de vous placer dans une posture favorisant le déficit calorique. On se développe et on élimine la masse grasse.

N’est-ce pas merveilleux ?

Sources :

  1. Demling, R.H., DeSanti, L. (2000). Effect of a hypocaloric diet, increased protein intake and resistance training on lean mass gains and fat mass loss in overweight police officers. Annals of Nutrition and Metabolism.
  1. Role of protein and amino acids in promoting lean mass accretion with resistance exercise and attenuating lean mass loss during energy deficit in humans, in Amino Acids, 2013
  1. Responses of endurance-trained subjects to caloric deficits induced by diet or exercise, 1985
  2. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0261561417314358
By |2019-08-09T14:36:18+02:00décembre 9th, 2018|Blog, Fitness, Musculation, Perte de poids chez soi, Perte de poids en salle|Commentaires fermés sur SE MUSCLER EN PERDANT DU POIDS ?