Bien choisir ses baskets

Lorsque l’on souhaite se mettre au sport, il ne s’agit pas de faire n’importe quoi, surtout si cela doit devenir une habitude. En effet, pratiquer une activité physique régulièrement demande de posséder un matériel adapté à la pratique du sport que l’on souhaite faire mais surtout adapté à soi, sa morphologie, ses caractéristiques physiques. On ne court par un marathon avec des tongues…


Or, le matériel dont on a obligatoirement besoin pour pratiquer du sport, c’est tout simplement la fameuse paire de baskets.

Celle-ci est nécessaire pour plusieurs raisons. La principale est qu’elle est là pour préserver vos articulations, notamment si l’on pense à la course à pied qui est un exercice très traumatisant pour notre squelette, et qui plus est pour notre colonne vertébrale.


C’est pour cela que j’ai choisi de rédiger un article à ce sujet car il me semble important d’aborder ce point tant la variété de l’offre commerciale est important à ce niveau de nos, d’où la difficulté pour beaucoup de choisir une paire de chaussures de sport adaptées.


I. Le rôle des baskets


Prenons l’exemple de la course à pied. Lorsque nous courrons, notre corps se trouve le temps d’un instant en « suspension ». C’est une phase de la foulée où le corps est complètement décollé du sol. Seulement, lorsque l’on reprend contact avec le sol, la gravité (dépend du poids du corps) va faire que le corps va retomber plus ou moins rapidement au sol. Or, vous comprendrez que plus notre poids est élevé et plus le retour au sol est violent pour nos articulations, d’autant plus si votre musculature n’a pas été ré-entraînée depuis longtemps.


Ce « choc », votre squelette le subit à chaque foulée alors je vous laisse imaginer ce que cela peut avoir comme répercussions au fur et à mesure de vos séances d’entraînements.

De ce fait, les grandes marques d’accessoires de sport se livrent une guerre sans merci pour innover et créer des baskets avec des possibilités d’amorti toujours meilleures, plus adaptées, avec un poids toujours plus léger vous donner donner l’impression de courir avec des chaussons.

Le rôle des baskets est donc bien simple. Elles sont là pour nous protéger, surtout au niveau amateur où notre technique de course n’est pas toujours très bonne, d’où l’intérêt d’adopter une bonne paire de running.


II. Quelle marque de baskets ?


Il existe de nombreuses marques qui produisent de bonnes paires de chaussures de course à pied plus particulièrement. Mais peu importe, le plus important, même si cela est pour vous rendre en salle de sport, il faut se sentir bien à l’intérieur de vos chaussures.

On trouve bien souvent, ASICS, ADIDAS, MIZUNO… Cependant, selon la marque, pour une même pointure, vous vous sentirez mieux dans l’une que dans l’autre car certaines marques ont leurs particularités.


Je vais prendre l’exemple des MIZUNO. Ce sont de très bons produits mais dont la particularité se situe au niveau de l’avant du pied. En effet, si vous avec un avant-pied plutôt large, il vous faudra opter pour une paire de MIZUNO. A l’inverse, si vous possédez un avant-pied plutôt fin, je vous conseille de vous diriger vers des ASICS ou des ADIDAS.

Une fois que vous aurez fait votre choix de marque en fonction de vos sensations, il vous faudra choisir un modèle adapter à votre morphologie et à votre foulée.

http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Asics_Gel_Kayano_15_I.jpg?uselang=fr


Type de baskets pour courir


III. Quelle basket pour votre pied ?


Peu de gens le savent mais il existe des différences interindividuelles au niveau de la manière de poser le pied au sol.


On peut identifer 3 types de foulées : universelle, pronatrice et supinatrice. Ces mots ne veulent peut être rien dire pour vous mais ils ont leur importance lors de l’achat de vos chaussures de sport. De plus, une chaussure inadaptée à votre type de pied pourrait endommager vos articulations, causer des tendinites ou autres lésions non négligeables.

Universel signifie que le pied se déroule au sol naturellement, en respectant l’anatomie du pied.

Pronateur signifie que l’on pose son pied davantage sur l’intérieur, les genoux étant rentrés et le gros orteil davantage sollicité.

Supinateur signifie que le pied se déroule sur l’extérieur, les jambes arcées ce qui cause bien souvent la fameuse tendinite de l’essui glace ou syndrome de la bandelette illio-tibiale.


Plus de précision :


1- Universelle : dans le cas d’une foulée universelle, l’attaque du pied au sol commence sur l’extérieur du talon pour ensuite se rediriger correctement sur l’avant du pied afin de pied répartir le poids du corps sur celui-ci.


2- Pronation : c’est une foulée où le pied est davantage aplati sur l’avant ce qui peut causer un choc non négligeable pour le squelette. La foulée se termine sur le gros orteil en général et la foulée en elle-même sollicite énormément le genou, le tibia (en torsion), le tout se répercutant malheureusement au niveau du bassin et de la colonne vertébrale.


3- Supination : tout se passe sur la partie externe du pied, les genoux sont alors écartés sur les extérieurs ce qui sollite beaucoup la région articulaire, tendineuse et ligamentaire du genou. A l’image d’un arc que l’on plie de trop, au bout d’un moment, il possède son point de rupture. Ici, c’est le tendon d’Achille qui pourrait vous faire souffrir.


IV. Quelle pointure de basket ?


Il est souvent conseiller d’acheter des chaussures de sport avec une demi-pointure de plus voire même une pointure. La raison est simple : lorsque vous faites du sport, votre pied gonfle avec l’afflux sanguin et l’eau, il prend donc plus de place dans la basket.

De plus, pensez à l’épaisseur des chaussettes que vous compterez mettre pour faire du sport.

V. A quel moment acheter vos baskets ?


Cela peut paraître bête mais il y a un moment de la journée plus propice pour aller acheter sa paire de chaussures. En effet, que ce soit en faisant du sport ou non, notre pied gonfle et cela est d’autant plus vrai en fin de journée ce qui fait que le plus intéressant est d’acheter sa paire en début de journée pour anticiper correctement sur l’écart de pointure à opérer au moment de l’achat.


VI. Comment courir ?


Pour ceux qui souhaitent plus particulièrement aller courir, il existe quelques conseils simples à respecter pour épargner au mieux votre squelette. A chaque foulée, ne onde de choc se propage dans notre corps et le dos en souffre terriblement, d’où l’important d’avoir un bon amorti mais également de ne pas « attaquer le sol avec le talon ». Oui, beaucoup d’entre vous posent le talon en premier alors que c’est le passage le plus traumatisant pour le corps et le dos. Il faudrait idéalement poser le pied presque sur l’avant avant de poser le talon pour ensuite repartir. Cela semble dingue c’est c’est la réalité. Avec la pratique ça devient naturel et beaucoup plus sécurisant pour notre corps.


J'espère que ces différents conseils vous permettront d'y voir plus clair dans l'achat de vos chaussures de running. A bientôt sur les chemins de campagne, de parcs ou sur piste !


T-Fit Coaching

21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Informations

© 2019 By T-Fit Coaching