La ceinture de sudation pour perdre du gras ?

La ceinture de sudation est très largement répandue de nos jours et largement diffusée par l’intermédiaire des réseaux sociaux. Beaucoup pensent qu’elle est un outil indispensable pour permettre de perdre la graisse du ventre, celle qui cache nos abdos. Mais qu’en est-il dans les faits ? Est-ce vraiment efficace ? Quel est son rôle ? C’est ce que nous allons tenter de comprendre dans cet article.


Le but d'une ceinture de sudation à la base est par définition de faire transpirer davantage. Or malheureusement cet accessoire s'est énormément répandu dans le monde du sport et notamment chez les athlètes qui souhaitent perdre davantage de poids pour avoir une silhouette la plus affinée possible. Il est clair que la transpiration est bien présente avec ce genre de ceinture. En revanche lorsque nous transpirons nous ne perdons pas que de l'eau. Perdre de l'eau signifie également perdre ce que l'on appelle des sels minéraux. Minéraux dont votre corps a besoin pour fonctionner correctement. Or, pendant l'effort, on évacue avec la transpiration ce qui est un mécanisme normal. Vous imaginez donc bien que si vous mettez une ceinture de sudation vous allez perdre davantage de minéraux étant donné que vous allez transpirer davantage c'est ce qui me paraît logique. Pourtant votre objectif est de perdre davantage de masse graisseuse alors la question se pose : est-ce qu'une ceinture de sudation va vous permettre de perdre plus de gras ?


Une expérience a été menée sur un groupe de 19 femmes. La méthode utilisée fut de faire 2 groupes, un de 10 et un de 9. Les deux groupes ont fait les mêmes exercices physiques. Un groupe sur les deux a réalisé le sport avec un WRAP. Les résultats montrent une meilleure perte de graisse abdominale. C’est intéressant non ? Par contre, en lisant bien le profil des deux groupes, on voit que le groupe qui a utilisé le WRAP, était en moyenne plus « gras » que le groupe de contrôle. A mon, il faut prendre les résultats avec des pincettes. (1)


D’autant plus qu’une autre recherche sur l’impact de la température extérieure sur la perte de graisse montre que lors d’un test à l’effort sur vélo, les athlètes ont réalisé 2 prestations. Une se faisait à 18°C et l’autre à 36°C. Les résultats montrent que le niveau d’intensité de l’effort et la capacité à oxyder les graisses (perte de gras) sont meilleurs à 18°C qu’à 36°C. (2)


Cela nous permet d’avoir la réflexion suivante. La perte de graisse, ce qu’on appelle aussi l’oxydation des graisses, la lipolyse, est un processus interne, il se produit à l’intérieur du corps et ne semble pas optimal à des températures extérieures élevées. Est-ce du au fait que plus l’air est chaud, moins il contient d’oxygène pour un même volume ? Je ne sais pas, mais ça me paraîtrait logique car l’oxydation des graisses en situation d’aérobie nécessite de l’oxygène. A voir.


Quoiqu’il en soit, si gain il y a avec une ceinture de sudation, en vaut-il la contrainte de mise en place, et le coût ? Personnellement je ne suis pas pour, hormis pour les athlètes qui ont besoin de suer un maximum pour être au poids lors d’une compétition, ou encore pour un shooting, auquel cas j’utiliserai tout simplement une tenue chaude, c’est suffisant. Pour 30 euros la ceinture, optez plutôt pour une roue abdos (AB wheel).


Références :


1. Santos Moreira & al. Plaster body wrap: effects on abdominal fat, 2013

2. Ruiz-Moreno & al. Effect of ambient temperature on fat oxidation during an incremental cycling exercise test, 2020


169 vues

Informations

© 2019 By T-Fit Coaching