top of page

N'ayez pas peur des oeufs !

Vous êtes nombreux à me faire part de vos craintes concernant la consommation des oeufs au quotidien. Effectivement j'entends souvent qu'il ne faut pas consommer plus de 2 ou 3 oeufs par jour, voire même par semaine !

C'est pour cette raison que j'ai décidé de m'attaquer à ce sujet pour qu'à la fin de cet article vous puissiez décider de manière clairvoyante de consommer ou non des oeufs et dans des quantités qui ne devront plus vous effrayer.


I. Composition des oeufs


La création de l'oeuf prend 24 heures en sachant que la majeure partie est prise pour réaliser la coquille de l'oeuf. L'oeuf est composé de deux parties majeures, le jaune d'oeuf et la partie visqueuse, le blanc (l'albumen). L'oeuf possède un profil alimentaire riche en acides aminés, vitamines et minéraux. C'est en quelques sortes une bombe nutritionnelle. Je reviens justement sur les acides aminés. Ce sont les constituants de nos protéines. De plus, il faut savoir qu'il existe 20 acides aminés dont 8 sont essentiels. Essentiels signifie que le corps ne sait pas les produire, il faut donc les apporter grâce à votre alimentation, qu'elle soit végétale comme animale. A savoir qu'il sera plus difficile mais pas impossible de les fournir grâce aux végétaux. Juste que comme vous pouvez le voir ici, l'oeuf les apporte déjà tous...

L'oeuf est riche en calcium à l'image du lait ce qui lui confère un atout supplémentaire dans la composition de votre alimentation.


Les antioxydants jouent un rôle important dans les réactions biochimiques de l’organisme en diminuant les oxydations indésirables qui sont considérées comme responsables des processus de vieillissement et du développement de toute une série de maladies. Parmi les antioxydants présents à l’état naturel, on trouve les caroténoïdes qui sont responsables de la

couleur jaune du vitellus. Ces caroténoïdes arrivent dans l’oeuf par le biais de la nourriture, que ce soit dans les composants bruts (par ex. lutéine issue du maïs), les additifs naturels (lutéine issue de la farine de fleurs de tagètes ou capsanthine issue de l’extrait de paprika) ou les additifs synthétiques identiques aux substances naturelles (par ex. canthaxanthine).


Composition de l'oeuf

L’oeuf contient toutes les vitamines – sauf la vitamine C (que la poule peut en effet

fabriquer elle-même ! ). Un oeuf permet de couvrir 15 à 20% des besoins quotidiens

d’une personne en vitamines A, D et E. La teneur en caroténoïdes (liposolubles)

dans l’oeuf peut être augmentée par le biais de l’alimentation des poules pondeuses,

cela s’applique par analogie aussi pour les vitamines liposolubles A, D, E et K de même que pour les acides gras. L’oeuf contient une part relativement élevée d’acides gras insaturés. Les plus connus d’entre eux sont les acides gras oméga-3.


Vous l'aurez compris, l'oeuf est un aliment très intéressant, très riche qui permet de retrouver une bonne partie de ce dont on a besoin. Mais parlons un peu du fameux cholestérol maintenant.