top of page

L'AMPLITUDE EN MUSCU, INDISPENSABLE ?

L'amplitude des mouvements en musculation fait référence à la distance sur laquelle un muscle se contracte et s'étire pendant un exercice. Bien que l'amplitude complète (ou amplitude de mouvement complète) soit souvent recommandée pour maximiser le recrutement musculaire et la mobilité articulaire, elle n'est pas toujours indispensable pour la croissance musculaire (hypertrophie) pour plusieurs raisons :


1. Tension Mécanique

La croissance musculaire est principalement stimulée par la tension mécanique, le stress métabolique et les dommages musculaires. Tant que les muscles sont soumis à une tension suffisante, ils peuvent croître même avec une amplitude de mouvement partielle. Par exemple, les mouvements partiels peuvent maintenir une tension continue sur le muscle, ce qui peut augmenter le temps sous tension et favoriser l'hypertrophie.


2. Variabilité des Exercices

Les exercices avec des amplitudes de mouvement différentes peuvent cibler différentes parties d'un muscle. Par exemple, des squats à amplitude partielle peuvent cibler plus spécifiquement les quadriceps, tandis que des squats à amplitude complète peuvent recruter davantage les fessiers et les ischio-jambiers. En combinant différentes amplitudes de mouvement, on peut travailler les muscles sous différents angles et maximiser le développement global.


3. Charge Plus Lourde

Utiliser une amplitude de mouvement partielle permet souvent de soulever des charges plus lourdes. Cela peut augmenter la tension mécanique sur les muscles et contribuer à l'hypertrophie. Par exemple, les "rack pulls" (tirages partiels dans un rack) permettent de soulever des poids plus lourds que les deadlifts classiques, mettant ainsi une plus grande tension sur les trapèzes et le bas du dos.


4. Prévention des Blessures

Pour certaines personnes, utiliser une amplitude de mouvement complète peut augmenter le risque de blessures, surtout si elles ont des limitations de mobilité ou des problèmes articulaires. Dans ces cas, une amplitude de mouvement partielle peut permettre de travailler les muscles en toute sécurité sans imposer une contrainte excessive aux articulations.


5. Activation Musculaire

Des études ont montré que l'activation musculaire peut être maximisée même avec des mouvements partiels, tant que la tension est maintenue et que l'intensité est suffisante. Par conséquent, des exercices comme les curls de biceps à mi-amplitude peuvent être tout aussi efficaces pour la croissance musculaire que les curls avec une amplitude complète, en fonction de l'objectif spécifique.


Conclusion

Bien que l'amplitude complète ait ses avantages, notamment en termes de mobilité articulaire et de recrutement musculaire, elle n'est pas absolument indispensable pour la croissance musculaire. L'essentiel est de varier les techniques, de maintenir une tension suffisante et d'adapter les exercices en fonction des objectifs et des limitations individuelles.

19 vues0 commentaire

Comments


bottom of page